Hôtel-Restaurant Tenne, Gluringen, Vallée de Conches/VS:

«Au restaurant Tenne, on se sent comme à la maison»!

12.04.2022
Pot-au-feu 01/22
  • Story
Partager cet article

Les créations culinaires de l’établissement sont réputées bien au-delà des frontières du Valais et ce sont plus particulièrement les spécialités de gibier qui mettent l’eau à la bouche des amateurs de chasse. Par ailleurs, les époux hôteliers-restaurateurs Luzia et Fernando Michlig savent gâter leurs clients de telle façon que ces derniers se sentent «comme à la maison» à l’hôtel-restaurant Tenne. Ce jeune couple d’hôteliers vient très récemment de rénover entièrement leur «refuge» qui se présente désormais dans un aspect à la fois moderne et traditionnel. Ce paradoxe apparent a essentiellement été rendu possible grâce à la maison beck konzept ag de Buttisholz, une entreprise spécialisée en architecture d’intérieurs.   

Il s’agit d’un véritable eldorado pour les amoureux de la nature et des activités sportives en plein air, conçu pour les touristes et les visiteurs de passage, offrant le charme propre à une haute vallée relativement peu peuplée des Alpes suisses. Située au sud de la Suisse, la vallée de Conches est une destination de vacances très populaire auprès d’un grand nombre de Suisses. C’est au cœur de cette longue vallée que se trouve la commune de Gluringen, à une altitude de 1357 mètres. Alors que ce village de montagne ne compte que 140 habitants, les 120 lits répartis dans les trois établissements hôteliers du village se réjouissent d’une grande popularité. L’hôtel-restaurant Tenne bénéficie d’une situation calme et idyllique au centre du village et constitue dès lors le point de départ optimal de nombreux itinéraires de randonnée et de pistes de fond qui passent pratiquement devant l’établissement.

La devise de l’hôtel-restaurant Tenne est: «Luxuriös einfach», ce que l’on peut traduire par «A la fois simple et luxueux». L’établissement comporte douze chambres fort charmantes et aménagées avec beaucoup de goût. Ici, les clients ne viennent pas juste passer leurs vacances: ils reviennent chez eux et s’y sentent comme à la maison. Luzia et Fernando Michlig et leurs 12 collaborateurs s’en portent garants et les clients apprécient ce service comme il convient: ils sont nombreux à fréquenter l’hôtel depuis des décennies pour s’y laisser gâter. Ils profitent également de la possibilité de partir à la découverte de l’environnement alpin au guidon des vélos électriques propres à l’hôtel. Le jacuzzi situé sur la terrasse de l’hôtel et un massage relaxant permettent de garantir le bien-être corporel après l’effort. Grâce à ses chambres à plusieurs lits et à ses suites Junior, l’hôtel «Tenne» est également un établissement très apprécié des familles.

«A la fois simple et luxueux»: voici la devise selon laquelle Luzia et Fernando Michlig ainsi que leurs collaborateurs ont choisi de gâter leurs clients.

Cuisine traditionnelle avec le petit plus qui fait toute la différence

Les clients de l’hôtel sont servis par la propre cuisine de l’établissement dont la réputation dépasse depuis longtemps les frontières communale et cantonale. Les plats servis par le restaurant vont de délicieuses créations simples et traditionnelles aux plats plus particuliers spécialement conçus pour les gourmets: au restaurant «Tenne», les clients sont gâtés selon la devise propre à l’établissement faisant intervenir à la fois le luxe et la simplicité. «Notre cuisine se base sur un savoir-faire classique et se distingue par sa simplicité et son originalité, malgré toute la finesse et la créativité dont elle fait preuve par ailleurs» résume le cuisiner de la Guilde Fernando Michlig. Primé de 13 points GaultMillau, Fernando Michlig sait surprendre régulièrement ses invités. Selon les «Jeunes Restaurateurs» dont il fait également partie, sa cuisine est à la fois passionnée, moderne, d’inspiration régionale et proche de la nature, respectueuse des principes du développement durable et basée sur les fondations mêmes de l’art culinaire classique et traditionnel. En sa qualité de pâtissier-confiseur, il crée par ailleurs de surprenants desserts d’une finesse exquise. Fernando Michlig est aussi connu loin à la ronde pour ses spécialités de chasse. Dans ce cas, il sert à ses clients des mets composés de la viande d’animaux chassés par son père Ewald Michlig ou par lui-même. Durant les mois d’automne, les places assises au restaurant «Tenne» sont par conséquent très convoitées. Cependant, une réservation est également recommandée le reste de l’année. L’équipe de cuisine Tenne sert ainsi 55 couverts à midi et le soir, ce nombre passant à 80 durant la saison de la chasse. Cet établissement traditionnel valaisan comporte 95 places intérieures auxquelles viennent s’ajouter en été 45 places sur la terrasse.

Des hôteliers-restauranteur qui ont la gastronomie dans le sang

L’hôtel-restaurant Tenne est une entreprise familiale typique. Construit en 1976 par Hermine et Rudolf Michlig-Müller et inauguré par Caroline et Ewald Michlig, l’établissement est désormais géré par la deuxième génération de la famille représentée par Fernando et Luzia Michlig.

Fernando Michlig a fait ses premières expériences dans la gastronomie en tant que petit garçon lorsqu’il aidait son père dans la cuisine de l’établissement trois étoiles. «Alors qu’en ce temps-là, vous pouviez croiser mon frère Kilian au service, je me sentais plus à l’aise derrière les coulisses» se souvient-il de son enfance. C’est d’ailleurs toujours là-bas que préfère travailler ce «Jeune Restaurateur» qui était membre

de l’équipe nationale de cuisiniers il y a environ dix ans de cela. Il a fait ses premières expériences professionnelles en dehors de l’établissement familial, en particulier auprès de Beat Bolliger à l’hôtel Walliserhof à Klosters et à l’hôtel quatre étoiles de Georges Wenger au Noirmont dans le Jura. D’autres étapes professionnelles à Londres et un apprentissage supplémentaire de pâtissier-confiseur lui ont permis d’enrichir son expérience professionnelle.

Responsable de l’accueil, Luzia Michlig-Schlegel s’occupe, quant à elle, du bien-être des clients avec beaucoup de charme et de professionnalisme. Elle aussi a été en contact avec ce métier dès son enfance. Elle a grandi sur les rives du beau lac de Hallwil et a toujours aimé aider dans l’établissement de ses parents. Pour cela, elle a essentiellement travaillé dans le service, même si elle a ensuite choisi de suivre une formation commerciale avant de faire de plus amples expériences professionnelles dans de nombreuses entreprises et de choisir de suivre sa formation auprès de l’Ecole hôtelière de Thoune. Suite à cette formation, elle a travaillé pendant cinq ans en tant que directrice de la Guilde Suisse des Cuisiniers-Restaurateurs. Par ailleurs, elle était responsable de tout le secteur administratif auprès des «Jeunes Restaurateurs». Luzia Michlig-Schlegel décrit volontiers la fonction qu’elle occupe auprès de l’hôtel-restaurant «Tenne» comme «bonne à tout faire». Plus sérieusement, elle est en particulier responsable du service et de l’administration – il n’y a que la cuisine qu’elle préfère laisser à

son mari. «Une division des tâches parfaite» souligne l’hôtelière.

Désormais, ce jeune couple hôtelier-restaurateur travaille au sein de l’établissement fondé par les parents de Fernando Michlig. Très rapidement, ils ont dû se rendre à l’évidence que certains investissements devenaient incontournables pour leur établissement déjà âgé de plus de 40 ans. Il y a environ deux ans, ils ont décidé de rénover partiellement l’immeuble construit en 1976. «Au début, nous ne pensions qu’à une rénovation de petite ampleur, même si nous étions néanmoins conscients du fait que nous ne pourrions pas l’effectuer seuls» explique Luzia Michlig dans l’entretien qu’elle accorde à Pot-au-Feu. Très rapidement, ils ont pu s’assurer les services du partenaire adéquat. Sur la base de diverses recommandations de la part d’autres collègues de la Guilde, les époux Michling savaient qu’ils seraient bien conseillés par la maison beck konzept ag, une entreprise domiciliée dans le petit bourg lucernois de Buttisholz, spécialiste reconnue du domaine des aménagements d’intérieurs. Son activité touche aussi bien la restauration que l’hôtellerie, des commerces de détail et des logements, des domiciles de vacance et des villas de luxe appartenant à des particuliers. Roland Walker, directeur et responsable des ventes et de la planification auprès de la maison beck konzept ag est venu personnellement évaluer l’immeuble à Gluringen. Il a très rapidement constaté qu’il fallait aller plus loin que ce qui avait été prévu à l’origine. «Il  était nécessaire d’optimiser les processus», voilà comment ce spécialiste décrit la situation. «J’ai abordé le projet sans aucun préjugé parce que je ne connaissais pas du tout l’établissement. J’ai pu ainsi faire valoir ma perception dans le cadre du projet: la surface est-elle utilisée de manière optimale, est-il possible de simplifier ou d’améliorer des processus? Ces questions, nous nous les posons toujours au début d’un projet» explique Roland Walker à Pot-au-Feu. Sur la base de ces constatations, il est apparu qu’une nouvelle répartition de l’espace était indispensable. L’objectif était de réunir à nouveau l’hôtel et le restaurant.  «Désormais, le plan de l’établissement n’a plus rien en commun avec le précédent» précise Roland Walker. En effet, l’immeuble a été complètement vidé et entièrement réaménagé.

Assister à la matérialisation – dans le nouvel espace d’exposition

La réception de l’hôtel a été transférée du premier étage au rez-de-chaussée, la cuisine a été agrandie, les W.-C. du rez-de-chaussée ont été rénovés, un espace d’entreposage et un vestiaire ont été réalisés pour le personnel et tous les étages ont été équipés d’un accès à l’ascenseur. Grâce à une annexe, le restaurant dispose désormais d’environ 15 places assises supplémentaires. L’ensemble du bâtiment, âgé de plus de 40 ans, est entièrement accessible aux fauteuils roulants et se distingue par sa structure ouverte et claire.

«Pour nous, il était clair que nous voulions quelque chose de moderne qui ne le soit néanmoins pas trop: il fallait que cela s’intègre également à l’environnement géographique et au style de la maison.»  

Luzia Michlig, responsable de l’accueil auprès de l’hôtel-restaurant Tenne à Gluringen

Là où de petites fenêtres ne laissaient entrer auparavant que très peu de lumière se trouvent désormais de grandes fenêtres qui offrent non seulement une très belle vue sur l’extérieur mais contribuent également à éclairer agréablement l’intérieur. Une fois installé sur l’une des 45 places assises de la terrasse, le client déguste non seulement des créations à la carte tout à fait délicieuses tout en profitant d’une merveilleuse vue sur l’environnement alpin de la vallée de Conches.

Rustique et confortable et néanmoins moderne et accueillant: cette description s’applique non seulement au restaurant entièrement réaménagé mais également à la petite œnothèque située au sous-sol. La carte des vins comporte plus de 120 vins différents provenant des producteurs les plus renommés du Valais.

Les spécialistes de la maison beck konzept ag ont soutenu la famille Michlig avec de nombreuses idées d’aménagement pour les divers locaux. «Pour nous, il était clair que nous voulions quelque chose de moderne sans toutefois que cela ne le soit trop. Il fallait que tout corresponde également à l’environnement géographique et au style de notre établissement» explique Luzia Michlig à Pot-au-Feu en ajoutant que son mari et elle-même ont montré aux spécialistes à quoi ils pensaient en leur présentant des photos correspondantes. Sur cette base, les spécialistes de la maison beck konzept ag leur ont présenté de premiers concepts relatifs aux matériaux et aux couleurs. Ces derniers ont finalement été résumés en trois propositions principales. Toutes les décisions relatives aux matériaux auront finalement représenté le principal défi posé aux époux Michlig. De quel sol voulons-nous? Quel est l’éclairage qui convient à ce sol et sur quel type de chaises les clients seront-ils à l’aise? Luzia et Fernando Michlig ont également tenu compte des opinions de la famille et des collaborateurs lorsqu’ils ont pris ces décisions. La visite du tout nouvel espace d’exposition HAPTIK de la maison beck konzept ag aura considérablement aidé les restaurateurs-hôteliers valaisans à se faire une idée plus concrète des matériaux dont il était question. «Dans l’espace Haptik, il était beaucoup plus simple de se représenter de manière réaliste et concrète l’impression que donneraient les matériaux» dit Fernando Michlig pour résumer cette visite. «Notre nouvel espace d’exposition offre l’avantage que nous y avons tout sous la main, ce qui nous permet de réagir avec plus de flexibilité si un matériau ne convient pas ou s’il faut juste changer le coloris du matériau» précise Roland Walker.

«Notre nouvel espace d’exposition offre l’avantage que nous disposons ici de tout ce dont nous avons besoin tout en nous permettant de réagir avec toute la flexibilité requise lorsque quelque chose ne convient pas ou qu’il faut modifier soit le coloris d’un matériau, soit le matériau en lui-même.»

Roland Walker, directeur et responsable des ventes / planification de la maison beck konzept ag

Les patrons de l’hôtel-restaurant Tenne avaient une idée très claire des processus de fonctionnement internes. «Sur la base des expériences de ces dernières années, nous avons développé certains modes de fonctionnement très particuliers. Je voulais absolument, par exemple, que la corbeille à verres du lave-vaisselle puisse être plongée dans l’évier afin qu’elle disparaisse de la vue des clients. Par ailleurs, nous ne voulions pas de table au milieu de l’espace. La maison beck konzept a immédiatement intégré de tels vœux dans sa planification avant de les réaliser à notre entière satisfaction» souligne Luzia Michlig.

A la fois salle pour le petit déjeuner et restaurant: grâce à la solution conçue par la maison beck konzept ag, il est possible de recouvrir discrètement le buffet après le service du petit déjeuner, de manière à ce que les clients de midi n’en perçoivent même pas la présence.

Rénovation au printemps – nouveau départ en été

Au mois de mars 2020, le moment était enfin arrivé: au printemps, pile au moment où le Conseil fédéral décrétait le semi-confinement, Luzia et Fernando Michlig fermaient comme prévu l’hôtel-restaurant «Tenne» et vidaient l’établissement pendant une période de deux semaines. Si les travaux préparatoires et de planification ont pris environ deux ans, les travaux de transformation n’ont nécessité que quatre mois. «Les travaux de transformation ont eu lieu de manière absolument parfaite. Nous avons eu l’impression qu’il s’agissait d’une petite promenade» constate Luzia Michlig rétrospectivement et souligne l’excellent travail réalisé par tous les artisans. Ces derniers l’ont ainsi convaincue tant au niveau humain qu’au niveau professionnel. Cela aura été le cas non seulement des collaborateurs de la maison beck konzept ag mais également de ceux des autres entreprises de la région. En effet, tous les souhaits de modification formulés parfois à très court terme ont toujours été pris en compte. «Nous sommes impressionnés par le nombre de détails qui ont automatiquement été réglés sans que nous en ayons eu vent. J’ai par exemple été enthousiasmée par le fait que beck konzept a intégré une porte secrète au côté extérieur du buffet afin que d’éventuels travaux de réparation et de service sur l’appareil de débit de boissons puissent se faire aisément et en dehors du champ d’activité» explique Luzia Michlig, visiblement épatée. Quant à Fernando Michlig, il ajoute: «Si cela était nécessaire, nous nous déciderions immédiatement de travailler à nouveau avec la maison beck konzept ag. De la planification jusqu’à l’exécution des travaux, nous avons bénéficié d’excellents conseils et d’un soutien sans faille. Leur conception des affaires est identique à la nôtre: la mise en œuvre a un certain prix mais le produit final que le client reçoit vaut chaque franc investi.»

Elemente aus Holz und Stein, vermischt mit modernen Design-Elementen, lassen das Traditionshaus neu erscheinen, ohne dass dessen ursprünglicher Charme verloren gegangen ist.

Avec la transformation de leur établissement, les époux-restaurateurs et hôteliers Luzia et Fernando Michlig ont tracé la voie vers le futur de l’hôtel-restaurant «Tenne» et se réjouissent de poursuivre leur chemin en compagnie de leur fille Amilia.

«Nous nous déciderions immédiatement de travailler à nouveau avec la maison beck konzept ag. De la planification jusqu’à l’exécution des travaux, nous avons bénéficié d’excellents conseils et d’un soutien sans faille. Leur conception des affaires est identique au nôtre: la mise en œuvre a un certain prix mais le produit final que le client reçoit vaut chaque franc investi.»

Fernando Michlig, patron de l’hôtel-restaurant Tenne à Gluringen

De tels compliments, Roland Walker les accepte volontiers. Il est convaincu que l’hôtel-restaurant «Tenne» est désormais parfaitement équipé pour l’avenir. «Avec le nouvel aménagement de l’espace et le nouveau bâtiment, nous avons pu mettre en valeur de manière optimale le potentiel de cet établissement très attrayant qui fonctionne à la perfection» souligne le spécialiste en aménagement d’intérieurs Roland Walker. Au vu de l’enthousiasme et de l’engagement dont font preuve les patrons et son équipe, il est certain que l’hôtel-restaurant «Tenne» aborde un avenir qui sera certainement couronné de succès.


Pour savoir davantage

Hotel Restaurant Tenne

Furkastrasse 320

3998 Gluringen Goms

Tél. 027 973 18 92

info@tenne.ch


beck konzept ag

Gewerbezone 82

6018 Buttisholz

Tél. 041 929 60 30

info@beck-konzept.ch


Annonce